Vidéorègles.net - Découvrez des centaines de règles de jeux en vidéo

Recherche

Commencez à entrer le titre d'un jeu pour lancer la recherche. Les résultats de la recherche s'afficheront alors dans le cadre de droite.

Résultats de recherche Chargement...


 

Après les généralités et les jeux d’initiation, explorons maintenant les jeux pour les 7/10 ans et pour les préados :

<<< (retour à la Partie 2 de cet article: Les Jeux pour les 3/6 ans)

 

Les Jeux Familiaux

     Pour cette tranche d’âge les jeux de hasard raisonné, jeux d’adresse et jeux de mémoire restent d’actualité et bien des titres utilisent ces mécaniques dans les jeux familiaux, mais on trouve aussi d’autres principes qui font plus ou moins partie des mécaniques courantes des jeux de société pour adultes. Entre 7 et 10 ans, les écarts sont cependant importants entre les enfants en fonction de leur âge mais aussi de leur sensibilisation aux jeux en général. Plus un enfant aura été initié tôt et plus sa progression sera importante. Voilà pourquoi certains enfants de joueurs sont capables de pratiquer des jeux plus complexes que la majorité des autres enfants de leur âge. Cependant, lorsqu’ils jouent avec leurs amis, ils préfèrent tout de même des jeux adaptés à leur tranche d’âge réelle.

Jeux d’Observation/Rapidité :

      Souvent surreprésentés, on trouve donc de nombreux jeux d’Observation et Rapidité sur les étagères des magasins. Basés sur des règles extrêmement simples et des parties rapides, ils sont faciles à transmettre. Les jeux de ce genre ont récemment connu de gros succès. Dans la lignée du classique Le Lynx (7 ans et +), on peut citer le néo-classique Jungle Speed (8 +) qui fête ses 20 ans et le plus récent Dobble (7+), qui ont désormais une notoriété importante. Beaucoup d’éditeurs proposent des jeux plus ou moins éloignés de ces modèles avec pour chacun, des originalités bienvenues comme Halli Galli (7+), Bric-à-Brac (8+), Salade de Cafard (8+) ou Bugs & Co (8+).

     Si ces jeux d’ambiance sont de bons titres, et même pour les adultes, ils restent cependant plus adaptés au jeu « entre pairs » (c’est-à-dire entre enfants du même âge) qu’en famille avec les parents ou les fratries d’âges différents. Ce sont aussi bien souvent les mêmes joueurs qui gagnent dans un cercle restreint comme celui du cercle familial et le sentiment de perte sur un jeu de rapidité est souvent exacerbé par l’ambiance électrique qu’il dégage. Attention à ce que les parties ne dégénèrent pas ! De plus, du fait de leur répétitivité, les enfants peuvent s’en lasser assez vite.

Jeux d’Adresse :

     Aussi très courants pour ces tranches d’âge, de nombreux Jeux d’Adresse sont proposés aux plus de 7 ans. Dans les jeux de manipulation et construction dans la lignée des classiques Badaboum et Acrobates, on peut citer par exemple Les Rondins des Bois, Pyramide d’Animaux, Bamboleo ou Kaboum. Si les parties y sont rapides, le matériel (généralement en bois pour les plus durables) augmente le prix d’achat pour des jeux qui offrent en général moins de rejouabilité que les titres basés sur d’autres compétences.

     Comme les précédents, ce sont aussi des jeux plus pertinents lorsqu’ils sont pratiqués entre pairs. Un bon choix pour offrir lors d’un anniversaire où plusieurs enfants du même âge sont invités, ces jeux permettant plus facilement d’être joués à nombreux.

Jeux tactiques :

     L’ « âge de raison » aidant, il est aussi temps de découvrir la tactique et la stratégie avec des jeux qui mêlent hasard et réflexion en part plus ou moins égales tout en restant assez concrets.  La lecture étant acquise, on pourra aussi proposer des jeux ayant des « cartes instructives ». L’âge aidant, peu à peu la durée des jeux peut augmenter jusqu’à 1 heure, mais guère plus.

     Si les jeux familiaux classiques sont bien connus de tous comme Les 7 Familles, le Monopoly, La Bonne Paye et Le 1000 Bornes, par exemple ; d’autres titres plus modernes permettent de faire découvrir de nouvelles mécaniques ludiques et apportent un peu plus au joueur, le tout dans des durées de jeu bien plus raisonnable que ces grands anciens qui n'ont pas toujours bien vieillis.

     Le néo-classique Labyrinthe (7+), reste un excellent titre pour découvrir les jeux de placement, le concept d’objectif secret et la réflexion abstraite. La chance des tirages de carte est également compensée par les choix de placement.
     A partir de 7 ans, Catane Junior est aussi un excellent jeu de société pour s’initier en famille au jeu de gestion moderne. Il reprend en effet les grande lignes de son ainé Catane (placement, ressources, échanges) en les simplifiant intelligemment, sur un thème « Pirate » qui plaît particulièrement aux enfants.  L’apprentissage futur de Catane en est grandement simplifié, même pour les adultes.

     Dans la lignée du Monopoly, en plus accessible et moins long, Marrakech (7+) est un excellent jeu familial avec des « sous » sans être dénué de choix tactiques. Hotel Deluxe (8+), encore plus proche du grand ancien, est cependant bien plus court et donc jouable, bien que son matériel soit un peu fragile. A ne pas laisser pratiquer comme un jouet. C'est aussi un jeu d'élimination et ce principe est parfois dur pour les enfants.


     Augustus (8+), en utilisant la mécanique de base du Loto, initie au principe des objectifs multiples, du concept de « points de victoire », des capacités spéciales et des choix de développement stratégique.

     Carcassonne (9+), jeu emblématique du renouveau ludique, se réapproprie les code du jeu de placement de type dominos et initie aussi en douceur à la notion de points de victoire. Si les premières parties semblent donner l’avantage à la chance du tirage, la pratique du jeu fait peu à peu découvrir la tactique du placement et de l’anticipation.


Jeux Abstraits :

     A partir de 7 ans, les jeux de stratégie abstraits à deux joueurs sont aussi une bonne découverte, surtout si les enfants ont l’occasion de jouer avec un frère ou une sœur d’un âge proche. En effet, lorsque le hasard disparait totalement d’un jeu, il devient moins facile à pratiquer entre tranches d’âge différentes.

     Si les Echecs restent encore un peu trop abstraits avant 9 ou 10 ans, surtout en ce qui concerne son principe de gain de partie par l’ « échec et mat » particulièrement complexe à appréhender, bien d’autres jeux à deux permettent de s’initier à la stratégie sur des formats plus courts et plus concrets.

     Après le classique Puissance 4 (6+), Abalone (7+) est par son système de billes original et concret un excellent titre pour débuter. Quarto, dont les parties durent moins de 10 minutes est aussi un bon choix pour les plus de 8 ans. Fantômes contre Fantôme (8+), à la fois de stratégie et de bluff, est aussi un incontournable du genre au thème enfantin mais qui cache une mécanique tactique originale. Enfin, Othello (9+) est aussi un classique indémodable dont la stratégie se révèle au fur et à mesure des parties jouées et l'Awélé, le plus ancien de tous, reste un incontournable original encore trop peu connu.

     A plus de 2 joueurs mais tout aussi abstraits dans leurs mécaniques, Quoridor  Jr(7+) avec son thème de labyrinthe, Pingouin (7+) avec ses jolies figurines ou Blokus (8+) et ses jolies pièces colorées, sont de très bon titres familiaux où il ne sera cependant pas évident de gagner contre l’adulte non complaisant. 
 

Jeux "éducatifs" :

     Ce sont aussi les âges pour lesquels on trouve de nombreux jeux dits « éducatifs ». Attention à ne pas transformer l’expérience ludique en leçon déguisée ! Tous les jeux ont une part éducative qui tient justement à leur nature même.  Je ne pense pas qu’un véritable jeu de société puisse apprendre à un enfant des notions scolaires. S’il le fait, ce n’est alors en général plus un jeu de société mais un exercice ludique. Le jeu est, d’après sa définition adoptée par la plupart des spécialistes, une activité « libre et gratuite ». On la pratique par envie et par choix ; et forcer la participation est contraire à l’esprit même du jeu. De plus, elle ne doit pas viser au gain de quoi que ce soit dans la vie réelle (à part celle de la partie elle-même, bien sûr). Mais ceci pourrait faire l’objet d’un autre article…

     Vous pouvez cependant trouver de très bon jeux pour cette tranche d’âge dans lesquels on lira, calculera, réfléchira, déduira… sans que la parfaite maitrise de ces compétences scolaires forment le seul intérêt du jeu.  Evitez de choisir un jeu seulement en fonction de ce désir d’apprendre à vos enfants. Choisissez-vous vos propres jeux de cette manière ?

Jeux de Connaissances :

     La plupart des jeux de connaissances risquent donc de tomber dans le travers évoqué plus haut et sont au final assez peu adaptés aux enfants et ceux-ci s’apparentent un peu trop à de la vérification de niveau scolaire pour être pratiqués sans arrières pensées. Transformer la compétition ludique en compétition de savoir peut dégouter un enfant à vie du jeu de société en lui retirant son aspect « gratuit » évoqué plus haut. Méfiez-vous donc des « Trivial Famille » et autres « Jeu des Incollables » à base de questions ou des jeux de lettres comme le Scrabble Junior qui n’ont de jeu que le nom et finiront inévitablement au placard où les enfants auront bien soin de les laisser prendre la poussière. Dans le genre préférez plutôt des jeux qui incluent une part de réflexion, de mémoire ou de comparaison comme la série des Brain Box ou Cardline. Dans un genre plus « Ambiance », « Tic Tac Boum Junior », « No Panic » ou « Suis-je une banane ? » sont aussi d’excellent titres sur des bases de connaissances.

Pour Conclure :

     Les enfants de cette tranche d’âge étant à présent de plus en plus capables de jouer entre eux, vous pourrez donc leur offrir des jeux de stratégie où le hasard à une place de plus en plus minime mais je conseillerais tout de même dans un premier temps de vous orienter vers des jeux familiaux que vous prendrez plaisir à pratiquer avec eux… et vice-versa !

     N’oubliez pas : Pas Trop Abstraits ! Evitez les jeux à « points de victoire », encore peu parlant à ces âges. Vous pouvez introduire en douceur à ce concept avec les jeux où on gagne des faux billets ou des pièces d’or. La représentation physique du gain est toujours à privilégier pour les enfants. Par exemple, un jeu de dé comme le Yam aura moins de succès que Gold Nuggets où les points sont des pépites. Si les mécaniques sont assez similaires, le thème et la représentation des points change tout.

     Le thème reste aussi assez essentiel sur cette tranche d’âge et l’histoire doit encore primer sur les mécaniques. Surtout pour les enfants qui n’ont encore pratiqué que peu de jeux de société.
Evitez aussi les jeux de cartes à main cachée qui restent encore souvent trop complexes et pas assez parlant à ces âges.

     De même, attention aussi aux jeux d’élimination directe dans lesquels les joueurs quittent la partie au fur et à mesure du jeu. Le Monopoly en est justement un et ce principe est très dur à supporter pour les moins de 9/10 ans, surtout sur les jeux longs. Sur les parties très courtes comme dans Croc !, par exemple, c’est déjà moins grave car on peut enchainer rapidement sur une revanche.

     A part ça et à partir de 9/10 ans, la plupart les jeux deviennent jouables suivant l'intérêt de l'enfant et son expérience dans le domaine. Plus on pratique de jeux et de mécaniques ludiques plus on peut en appréhender de plus complexes facilement. Evitez cependant le « zapping » ludique. Pour progresser dans les tactiques, il faut pratiquer le même jeu bien plus d’une fois. Un conseil d’ailleurs valable pour les adultes aussi ;)


Les Jeux pour Pré-Ados et Adolescents :

     A partir de 11/12 ans, les joueurs commencent à entrer dans leur phase « Ado rebelle et démotivé » et le jeu commence à être délaissé au profit d’autres activités plus « cool », comme zoner autour des membres du sexe opposé en ricanant peu intelligemment. A cet âge, il est de plus en plus difficile d’offrir un jeu qui ne soit pas considéré comme « pour les gosses » ou « trop prise de Tête ».

     S’ils sont motivés, vous pourrez cependant les inviter à découvrir les classiques des jeux de société modernes comme Catane, Les Aventuriers du Rail, Smallworld, Takenoko, Dominion ou 7 Wonders.

     La sexualisation s’intensifie cependant et creuse assez souvent l’écart entre les « jeux de garçon » et « jeux de filles ». Entre 12 et 16 ans, les groupes sont encore souvent unisexes.

     Quelques pistes toutefois avec les jeux qui proposent des univers alternatifs. Le thème du jeu acquiert assez souvent une importance capitale chez les ados. C’est l’époque où on se teste et se cherche et les jeux de « Rôles » attirent. L’ado veut des jeux immersifs avec du choix et malgré ce qu’il annonce, la complexité ne le rebute pas si le thème l’a bien accroché. C’est donc le moment de lui proposer des jeux de batailles de figurines (Mémoire 44, Cyclades, Kemet), des jeux de cartes actives (Magic l’Assemblée, Shadow Hunter, Smash Up) ou des jeux de rôles. En gros, des jeux sur un thème fantastique et/ou guerrier (voir gore). Du coup, en ce qui concerne les jeux de société, il faut qu’ils correspondent à ces univers. Cash’n Guns, Munchkin, Zombicide… sont des exemples de jeux qui plaisent particulièrement aux ados, plutôt garçons.

     Du côté des filles ce sont, le plus souvent, les jeux d’ambiance et de groupe qui font mouche. Peu de règles et de matériel avec plus d’interactions abstraites dans le relationnel, la discussion et l’échange d’avis. Les jeux de vocabulaire sont aussi une piste. Privacy, Compatibility, Concept et Tic Tac Boum pour quelques titres qui fonctionnent en général. Mais ça dépend pour beaucoup de leur personnalité qui s’affirme à cet âge. Difficile donc de trop verser dans les généralités.

     Les jeux qui mixent donc les deux genres comme le néo-classique Loup Garous de Thiercelieux, Shadows Hunter, Linq, Elixir, Petits Meurtres et Faits Divers ainsi que le récent Witness, sont donc par exemple les plus à même de réunir les ados des deux sexes.

     Quel que soit leur genre, un certain nombre d’entre eux seront cependant intéressés par les jeux de société pour adultes s’ils ont déjà acquis une bonne culture ludique dans leurs années précédentes.

     Mais pour les ados en général, difficile de faire un choix sans leur avis. Le mieux est surement de leur dire qu’on souhaite leur offrir un jeu et de les laisser choisir…

 

Conclusion Finale (joli pléonasme...):

     Voilà. J’espère avoir éclairé un peu votre lanterne sur la compréhension du jeu des enfants. Il y aurait certainement encore beaucoup à dire mais je ne vais pas écrire un livre tout de suite ;)
Pour les exemples de jeux, faites donc un tour sur les listes de Vidéorègles. Elles sont classées par âge justement.

     Amusez-vous bien et dernier conseil : soyez beaux joueurs avec vos enfants! Ne faites jamais exprès de perdre et à l’inverse, ne cherchez pas à gagner à tout prix en arrangeant les règles. Quand vous jouer avec eux vous êtes à la fois joueur, arbitre et modèle.  Vous devez être irréprochable dans votre façon de jouer le jeu.

Bonnes parties!

Yahndrev


 

 

 

<<< (Partie 2: Les Jeux pour les 3-6 ans)

<<< (Partie 1: Généralités)




Ajouter votre commentaire


Annuler la réponse
 

Commentaires


Charegment... Chargement des commentaires...