Vidéorègles.net - Découvrez des centaines de règles de jeux en vidéo

Recherche

Commencez à entrer le titre d'un jeu pour lancer la recherche. Les résultats de la recherche s'afficheront alors dans le cadre de droite.

Résultats de recherche Chargement...


 

J'aurais 41 ans dans quelques jours et l'heure du bilan a sonné sur le travail engagé depuis 2007 sur les vidéorègles. Lorsque j'ai commencé, je ne pensais pas que cette activité me prendrait autant sur mon temps personnel. A l'arrivée de la 400ème vidéorègle, ill est donc temps de songer à arrêter l’aventure avant qu’elle ne me bouffe complètement pour une retombée qui reste encore trop hypothétique.

« C’est le commencement qui est le pire, puis le milieu puis la fin ; à la fin, c’est la fin qui est le pire. »
Samuel Beckett

     Aujourd'hui, victime de son succès, le jeu de société connait une explosion de sorties. De plus en plus de titres paraissent et j'ai essayé de coller au mieux à l'actualité ludique. C'est peut-être une des raisons pour lesquelles je fini par me lasser.
Chaque semaine, la production de vidéorègles m'oblige à découvrir au minimum un nouveau titre et mon statut de joueur s'est donc transformé. Le loisir et l'envie ont peu à peu laissé place au devoir et au travail. Les soirées jeux avec les amis sont passées au test permanent et je n'ai plus le temps de rejouer aux titres que j'apprécie, poussé par la nécessité des vidéorègles à paraitre. Si un jeu n'est pas susceptible de paraitre en vidéo, je considère que je n'ai pas le temps d'y consacrer une partie... et c'est dommage.

« Tout le monde fait des bêtises. Le fin du fin, c'est de les faire au moment où personne ne regarde. »
Peter Ustinov

     De plus, force est de constater que le succès est mitigé. Si la progression des visionnages est constante depuis le début, ce travail est encore loin de pouvoir être rétribué à la hauteur du temps que j'y consacre. J'aurais aimé pouvoir envisager une professionnalisation comme d'autres youtubeurs mais le secteur du jeu n'est clairement pas assez porteur. La vidéorègle la plus vue du site dépasse à peine les 30 000 vues et celà fait 4 ans qu'elle a été faite! Comparée aux millions de vues des reviews sur les jeux vidéo, la cuisine, les lolcats, la mode ou même le maquillage, c'est tout simplement ridicule et bien insuffisant pour espérer, si ce n'est en vivre, en tirer un revenu à la hauteur du temps qu'elles demandent. En considérant la croissance actuelle de mon public, j'ai calculé qu'il me faudra encore au minimum 6 ans pour dégager un semblant de smic. Et c'est sans compter les charges qu'il me faudrait déduire. J'aurais alors 47 ans et j'aurais sacrifié 10 à 15 heures de temps libre par semaine sur mes congés et week-ends pendant tout ce temps. Ca fait déjà 4 ans que je fonctionne à ce rythme infernal pour le site. Je crois qu'il est temps de se faire une raison.

     En effet, si l'internet fait croire aux joueurs sur table passionnés que nous sommes des millions, c'est un effet de loupe qui ne reflète en rien la réalité. Par rapport à l'industrie du jeu vidéo ou même du livre ou de la bd, nous ne sommes même pas 0,5 % de la population. J'espère que mon travail de vulgarisation ludique par mon travail de ludothécaire et de vidéaste amateur fait progresser ce nombre, mais difficile de dire si la progression dépasse celle de la croissance normale de la population. Les statistiques montrent que le public des vidéorègles et du jeu de société moderne à majoritairement entre 30 et 50 ans. Et il vieillit plus qu’il ne se renouvelle. Les enfants d'aujourd'hui trouveront-ils encore un intérêt dans le futur pour des supports ludiques qui ne soient pas assistés par l'écran alors qu’ils sont élevés par tablette tactile? Rien n'est moins sûr!

     Pour en revenir aux vidéorègles, elles auraient pu peut-être avoir plus de succès si Tric-Trac ne s'était pas lancé dans la production de masse de Tric Trac TV. Il est clairement impossible à l'heure où j'écris ces lignes de dépasser l'audience qu'ils ont su capter, et la grande majorité des visionneurs de vidéorègles ont déjà vu les vidéos de tric-trac lorsqu'ils visionnent les miennes. Impossible de sortir une vidéorègle par jour comme ils le font et, quand bien même je pourrais, il serait illusoire de croire que la fréquentation augmenterait en proportion. C'est mérité, et c'est aussi logique car Tric Trac bénéficie de moyens professionnels qu'un amateur comme moi n'aura jamais et d'une audience en adéquation avec leur représentativité auprès des joueurs francophones. Mais c'est dommage pour moi. Si je maitrisais mieux l’anglais, peut-être que j’aurais pu me tourner vers un public plus international mais ce n’est pas le cas.

     Par rapport aux éditeurs, il me parait difficile d'imaginer être rétribué par eux pour ce travail. Les maisons d'édition de jeux sont de très petites structures qui ont déjà bien du mal à m'offrir un exemplaire de leur jeu pour en faire une vidéo. Celles qui ont un budget "comm"; et il y en a peu; préfèrent investir sur Tric Trac, et je les comprends.

« La fin matérielle de toute activité humaine est la consommation. » William Beveridge
Extrait de Du travail pour tous dans une société libre (préface)

     De plus, mais c’est un sentiment personnel, il y a bien trop de sorties pour espérer que des jeux arrivent à un succès qui dure dans le temps. Les vidéorègles auront donc une durée de vie qui sera de plus en plus réduite. Les joueurs veulent désormais connaitre les règles au moment de la sortie, voir avant même que le jeu n’existe avec la multiplication du financement participatif. Aujourd’hui, la facilité des moyens de production (qui va bientôt s’accélérer encore avec l’impression 3D), fait que chaque joueur créatif peut sortir son jeu sans même avoir besoin que son proto soit étudié par un éditeur ou même des joueurs. Avec le participatif, il peut même vendre une idée… C’est malheureusement l’assurance d’une dérive susceptible de tuer le monde du jeu de société en pleine ascension. Nous aurons donc bientôt des milliers de titres et il sera bien dur de trouver 2 joueurs, même passionnés, qui aurons la chance de connaitre un même jeu. C’est d’ailleurs déjà le cas… Je déprime lorsqu’en convention je vois le nombre croissant de titres que je ne connais pas… Les jeux de société deviennent donc jetables. Rares étant ceux dont on dépasse la partie de découverte, les joueurs préférant s’enthousiasmer pour le prochain kikstarter à base d’univers purement commerciaux étiquetés « 100% geek » que pour l’excellent titre qui a plus de 6 mois et qui serait pourtant rejouable à l’infini.

     Je suis donc actuellement en overdose et ayant toujours fait mieux les choses par passion, je sens qu'il est temps de tourner la page et de consacrer un peu plus de temps à mes proches et mes autres passions comme le dessin et la littérature. Etant ludothécaire professionnel, je baigne effectivement déjà continuellement dans le jeu, ce qui est redondant à l’usure.

     L’actualité de ce début d’année 2015 n’est certainement pas pour rien non plus dans ce ras-le-bol généralisé. Charlie Hebdo, la montée du FN… Tout cela me touche profondément au moment de la classique crise de la 40aine. Je sens que continuer serait risquer le burn-out…

     J'ai donc décidé de prendre au moins une année sabbatique dès la fin du tournage de la 400ème vidéorègle qui arrivera bientôt. L'année prochaine, je verrais si la flamme est éventuellement revenue ou si je laisse définitivement tomber les vidéorègles. Ayant envie de m’investir sur un tour du monde de plusieurs mois qui se terminera par une retraite spirituelle, je ne suis pas sûr de retrouver un jour cette envie.


     Je ne suis pas encore sur que le site Videoregles.Net restera en place. Peut-être que laisser les vidéos sur les hébergeurs est suffisant et qu’il est inutile que je continue à payer le nom de domaine?

     Je pense désormais consacrer un petit peu de temps à autre à un vieux projet: la narration de livres audio. J'ai en effet toujours adoré lire des histoires à haute voix et mettrais donc peut-être en ligne un nouveau site qui y sera consacré. Mais je ne retomberais pas dans la surproduction. Voici mon premier essai pour ceux que ça intéresserait:

Audiolivre Yahndrev #1: La Lettre Volée

     Peut-être cette nouvelle idée aura-t-elle plus de succès que le tournage de vidéorègles? J’en doute, mais de toute façon, je n’en sortirais pas plus d’un par mois au maximum.

« En toute chose, il faut considérer la fin. »
Jean de La Fontaine
Extrait de la fable Le Renard et le bouc

     Merci encore à tous ceux qui m'ont soutenu moralement et matériellement pendant toutes ces années de travail quasiment bénévole... Je regrette de ne pas avoir trouvé la force de continuer pour eux...

Yahndrev

PS: Je verrais pour rembourser les soutiens qui n'auront pas été suivis de vidéorègle. Merci encore de votre compréhension!

 

                                                          Fait le 1er Avril 2015

-----------------------------------------------------------------------

Communiqué:

Suite à la rédaction de cet article, l'auteur à été rattrapé au moment où il allait s'enfuir de l'hopital par nos équipes de surveillants. Après avoir reçu son traitement, il a été remis en cellulle d'isolement et devrait être en mesure de reprendre ses activités habituelles sur ce site après quelques séances d'électrochocs et de douches glacées habilement alternées par nos infirmières qualifiées. Il est actuellement déjà enchaîné à sa table à nappe bleue et des boulets plus gros lui ont été placés pour empêcher toute récidive.

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

                L'équipe de l'Hopital Psychiatrique "Soins par le Travail"

 

PS:

Bon 2 avril à tous! Bon... D'aucun aurons compris que la publications d'hier était de la blague (d'assez mauvais goût, je le concède).

Désolé, comme ce n'était pas génial au niveau fond (j'ai fait plus original les années précédentes, même si cela n'a pas eu le succès de cette année), j'ai bien travaillé la forme... En fait, il y a quand même quelques vraies interrogations dans le tas qui me tarabustent de temps à autre. D'où le "réalisme" de la chose. On est effectivement pas à l'abri qu'un jour je n'ai véritablement plus autant de temps à consacrer à ce "loisir" qui se professionnalise. Mais ce rythme, c'est moi qui me l'impose et il sera toujours temps d'espacer un peu plus les parutions si jamais...

Pour le moment, je continue donc (en fait, je crois être drogué à ce travail) et ne choisirais de toute façon surement pas un jour comme un premier avril pour faire une telle annonce. ^^ En fait, je ne crois pas que je ferais forcément une annonce de ce genre... C'est pas le mien (de genre...).

Je continue donc à mon rythme la parution de vidéorègles et vous remercie pour tous les messages plus ou moins désolés ou blagueurs que vous avez pu poster hier suite à la parution de l'article. J'ai quand même bien rit à la lecture. C'était peut-être un peu trop "humour noir" (bien que j'ai pensé à pire :D ...si, si) mais il faut savoir varier les plaisirs. Merci encore! Je suis bien content d'avoir un public aussi sympa.

PS: Pour l'audio-book, je blaguais à moitié et en referais peut-être d'autres si je trouve un peu de temps. Ça me changerais un peu...

PS2: Pour les polémiques sur Tric-Trac TV VS Videoregles, je suis un peu attristé de voir certains commentaires qui s'en prennent plus ou moins directement à son modérateur et animateur. Que vous préfériez mes vidéorègles, tant mieux! Que vous en profitiez pour dénigrer le travail des autres, merci d'éviter ici. Si M.Phal ne m'avait pas dès le début ouvert les portes de son site via les news, les liens sur les fiches de jeux et même son forum pour faire la promo de mon boulot sur les vidéorègles, le site aurait certainement 10 fois moins de visiteurs. Je ne trouve pas que ce soit un comportement si nombriliste que certain voudraient le faire croire. Aujourd'hui encore, 35% des visiteurs journaliers de Videoregles.Net viennent de Tric Trac. Je comprend qu'on puisse ne pas aimer les TTTV, mais de là a dénigrer violemment et gratuitement... 

Merci de ne pas utiliser mon site pour des guerres intestines ridicules et contre-productives à l'image de la communauté des joueurs. Comme je le disais dans l'article, nous ne sommes pas assez nombreux pour donner une image dégradée à ceux qui découvrent les jeux de société. Du coup, comme j'ai moins de patience que M.Phal, je supprimerais désormais directement et arbitrairement les commentaires déplacés. ;)






Ajouter votre commentaire


Annuler la réponse
 

Commentaires


Charegment... Chargement des commentaires...